Un rapport envoyé au tribunal qui enquête sur la greffe de foie reçue par l’ex-joueur du FC Barcelone, Éric Abidal, en 2012, n’élucide pas s’il y a un lien de parenté avec le donneur. Les preuves sont “incomplètes” selon la défense de l’ancien président du club catalan, Sandro Rosell. Au Parisien, Gérard Armand, le donneur, martèle qu’il est bien le cousin d’Éric Abidal.