Selon les dernières estimations des instituts de sondage, au soir du premier tour de la présidentielle, la candidate socialiste Anne Hidalgo obtient moins de 2 % des voix tandis que sa rivale de droite Valérie Pécresse décroche environ 5 % des suffrages. Une défaite historique pour les deux candidates, dont les scores sont largement inférieurs à ceux de Benoît Hamon et François Fillon en 2017.