Au lendemain du premier tour de la présidentielle qui a vu Emmanuel Macron et Marine Le Pen se qualifier, et entériner la recomposition de l’échiquier politique, la campagne du second tour est déjà lancée. Le président sortant s’est rendu à Denain, dans le Nord, une terre où sa concurrente a recueilli 41 % des suffrages au premier tour. La candidate du Rassemblement national, elle, s’est déplacée dans l’Yonne.