Malgré sa légère avance au premier tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron devra convaincre au-delà de son camp pour être réélu à l’Élysée. Les principaux électeurs à aller chercher sont les quelques 22 % qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour. Une tâche qui s’annonce ardue alors que Marine Le Pen tente de faire du scrutin un vote “anti-Macron”.