Directeur du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), Martial Foucault analyse les résultats du premier tour gagné par Emmanuel Macron devant Marine Le Pen. Les deux finalistes vont désormais s’efforcer d’élargir leur électorat. Et Jean-Luc Mélenchon aura, selon Martial Foucault, un rôle “décisif” à jouer dans l’entre-deux tours. Il n’a pas appelé dimanche à voter pour Emmanuel Macron, se limitant à répéter qu’il ne fallait “pas donner une seule voix à Mme Le Pen”.