Longtemps crédité de 10 % dans les sondages, Éric Zemmour a fini, dimanche soir, à la quatrième place du premier tour de la présidentielle française avec 7 % des voix. Une grande déception pour le candidat d’extrême droite qui rêvait de battre Marine Le Pen. Retour sur ce revers électoral.