La France a décidé d’expulser six espions russes qui opéraient, selon la Direction générale de la sécurité intérieure,  sous couvert de leur ambassade à Paris et “dont les activités se sont révélées contraires à (ses) intérêts nationaux”, a indiqué, lundi, le ministère des Affaires étrangères.