Une enquête préliminaire a été ouverte jeudi par le parquet d’Évry, dans la foulée de la publication des résultats d’un questionnaire interne de l’école Polytechnique. Il révélait qu’une étudiante sur quatre avait été victime d’agression sexuelle depuis le début de sa scolarité. Par ailleurs, 11 personnes se sont déclarées victimes d’une tentative de viol ou d’un viol pendant leurs années d’études.