Emmanuel Macron s’est montré pugnace mercredi soir face à une Marine Le Pen tenace, lors d’un débat télévisé dense et acerbe, mais courtois dans l’ensemble, où les deux candidats à la présidentielle ont échangé sur la Russie, l’économie, les prix de l’énergie ou encore l’Europe et le climat, à quatre jours du second tour.