Un mandat d’arrêt international a été émis à l’encontre de l’ancien patron de l’alliance Renault-Nissan (RNBV), Carlos Ghosn, à la demande de la justice française, dans le cadre d’une enquête, notamment pour abus de biens sociaux et blanchiment, a-t-on appris vendredi.