Emmanuel Macron a été réélu dimanche à la présidence de la République avec plus de 58% des voix face à Marine Le Pen (environ 42%), une victoire nette mais qui l'”oblige pour les années à venir” au vu du score inédit de l’extrême droite et d’une abstention élevée (28%). Un résultat qui a suscité la joie, mais aussi le mécontentement, comme à Rennes où plusieurs centaines de manifestants ont protesté dimanche soir contre sa réélection.