L’abstention est une nouvelle fois en hausse, aux alentours de 28%, au second tour de l’élection présidentielle dimanche, selon les estimations des instituts de sondage, et flirte même avec le record du scrutin très atypique de 1969 (31,3%).L’analyse de Réjane Senac Slawinsky, chercheure CNRS au centre de recherche CEVIPOF.