Arrivée pour la deuxième fois au second tour de l’élection présidentielle malgré la présence d’Éric Zemmour durant la campagne, Marine Le Pen aborde les élections législatives avec l’envie d’écraser son concurrent et les anciens cadres de son parti qui ont choisi de le rejoindre.