La consommation régulière de cannabis — plus d’une fois par mois — accroît le risque de maladies cardio-vasculaires. Une nouvelle publication a mis en évidence le mécanisme moléculaire impliqué dans ce processus biologique. Le THC augmente le risque cardio-vasculaire via un récepteur localisé…