En France, la guerre en Ukraine a entraîné un élan de solidarité, poussant de nombreux Français à ouvrir leurs portes aux déplacés. Face à un conflit qui s’enlise, cet accueil, au départ prévu dans l’urgence, prend des allures de cohabitation à long terme, avec son lot de charges administratives et financières.