Alors qu’Emmanuel Macron était investi à l’Élysée pour un second mandat, les partis ont définitivement lancé samedi la bataille des législatives des 12 et 19 juin, lors desquelles les Français éliront leurs 577 députés.