L’ancien Premier ministre François Fillon a été condamné à quatre ans de prison, dont un an ferme, et son épouse Penelope à deux ans de prison avec sursis par la cour d’appel de Paris dans l’affaire des soupçons d’emplois fictifs, qui a entaché la campagne présidentielle 2017. Ses avocats ont annoncé qu’il allaient se  pourvoir en cassation.