Dans le Loiret comme ailleurs dans les campagnes françaises, les agriculteurs subissent la sécheresse printanière et s’inquiètent des difficiles choix à venir si la pluie n’arrive pas.