Le mal de dos est la forme de douleur chronique la plus fréquente. Si les formes aiguës peuvent être prises en charge par des anti-inflammatoires non stéroïdiens, leurs molécules pourraient aussi être impliquées dans la transition vers des douleurs persistantes difficiles à soigner.