L’Assemblée nationale a voté mardi une revalorisation supplémentaire de 500 millions d’euros pour les pensions de retraite. Un revers pour le gouvernement, qui a réclamé un second vote, annulant la mesure adoptée quelques heures plus tôt.